Un jeune emprunteur de 60 ans

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon
Le dynamisme des emprunteurs seniors fait bouger le marché du crédit immobilier

Un jeune emprunteur de 60 ans
Le dynamisme des emprunteurs seniors fait bouger le marché du crédit immobilier

Les plus de 60 ans représenteront 22,3 millions de personnes en 2050
Départ en retraite de classes d’âge nombreuses et très fortes augmentations prévisibles du 4è âge. Les plus de 60 ans représenteront ainsi 22,3 millions de personnes en 2050 contre 12,6 millions en 2005. Les plus de 85 ans représenteront à la même date 4,8 millions contre 1,1 million aujourd’hui. En 1965, l’espérance de vie à la retraite de ces seniors était de 13 ans (de 65 à 78 ans). En 2005, elle est a doublé, passant à 26 ans (de 58 à 84 ans).

Alors que rester dans le logement de sa vie était par le passé la règle, les retraités développent des stratégies de mobilité multiple.
Mobilité de confort à leur départ en retraite qui les conduit à rechercher le soleil, la proximité familiale ou à choisir une double résidence (40 000 nouveaux logements par an seront nécessaires d’ici 2020 pour répondre à la demande de double résidence des seniors).
Mobilité de précaution à l’approche du 4è âge en anticipation d’une perte éventuelle d’autonomie qui les conduit à rechercher des appartements plus adaptés, plus sécurisés, plus proches des centres villes ou des zones commerciales.

Cette mutation s’accompagne de nouvelles stratégies résidentielles
Le rapport au logement de la plupart des seniors recouvre une forte dimension patrimoniale attachée à la propriété de sa résidence principale. Au-delà de cet attachement, les nouveaux retraités envisagent une durée de vie valide suffisamment longue pour concevoir de véritables projets immobiliers, avec crédits à l’appui

Peut-on emprunter après 60 ans ?
« Ce qui est nouveau aujourd’hui c’est qu’il est tout à fait naturel pour un senior d’emprunter. Nous avons financé récemment un client de 69 ans sur 7 ans » témoigne Fabrice Rousseau, directeur du développement d’Empruntis, courtier en ligne qui voit grossir chaque jour la demande émanant de cette catégorie de clientèle.

Dans quelles conditions ?
La problématique est l’âge par rapport aux critères de santé et de couvertures d’assurance. Il y a le crédit et l’assurance. Dans chacun des cas on va soi optimiser le coût, soit optimiser la couverture pour trouver la sélection adéquate à la demande en séparant bien les 2 études, avec par exemple une analyse détaillée de l’impact du prêt sur la retraite des emprunteurs, pour un prêt plus intéressant et parfaitement couvert.

La durée de l’emprunt
L’emprunt maximum va varier entre 12 et 25 ans pour une personne de 60 ans. Les banques comme notamment un certain nombre de banques populaires privilégient des prêts sur courtes durées : 7,10 ou 12 ans.

L’âge au terme de l’emprunt
Le crédit doit se faire avant un certain âge. Pour les banques L’age maximum à la sortie varie de 70, à 80 ans.
Philippe Taboret, Directeur marketing de Cafpi « A 60 ans on peut emprunter à 20 ans. Un organisme comme crédit pour tous repousse l’âge de sortie à 85 ans, car nous considérons que c’est un âge auquel on est encore en forme. »

Le questionnaire de santé
Bien évidement à 60 ans il y a des examens à faire, suivant le capital et la durée de l’emprunt qui sont des analyses générales.
Simples analyses générales le plus souvent, mais si les problèmes de maladie ou d’opération sont plus importants, on risque de se trouver dans cas exclusions. Cependant, le motif de santé n’est globalement plus un motif de refus d’un crédit.

L’assurance, c’est la prime qu’on met en face du risque.
L’assurance est rendue obligatoire par les banques. Mais c’est une garantie du prêteur qui n’est pas obligatoire.
En tant que banquier on assure le risque, c’est une question culturelle en France, Le paramètre assurance est l’un des premiers paramètres analysés.
L’assurance est potentiellement moins chère en phase de retraite dans la mesure où elle ne couvre pas le risque invalidité incapacité. C’est une assurance décès seule ; En revanche elle peut être élevée si l’historique médical comporte des problèmes. Elle peut exclure un risque particulier comme le cancer. Crédit pour tous est en mesure de proposer un crédit sur 15 ans à quelqu’un porteur du virus HIV.

La domiciliation bancaire va de pair avec le prêt ?
C’est bien souvent le cas avec les banques traditionnelles. Mais par le biais des banques spécialisées étrangères, cette obligation d’ouverture de compte car disparaît. En Espagne ou dans les pays anglo- saxons, les banques ont compris depuis longtemps la potentialité du marché des seniors. Pendant ce temps là en France, la banque postale vend des calendriers…
Paradoxal quand on entend ces mêmes banquiers déclarer s’intéresser à ces seniors, pour leur expérience, leur patrimoine. Ils valorisent de façon importante la banque qu’ils vont choisir et attachent plus d’importance au relationnel que leurs cadets. Mais ils n’ont pas toujours le retour attendu.

Peut-on imaginer des crédits formatés pour les seniors
Cela existe déjà puisque certaines banques acceptent de financer sans assurance par le biais d’un prêt hypothécaire qui permet à la banque de se couvrir sur le bien. Certains seniors n’hésitent pas se mettre en en SCI familial, crédit à l’appui !
Crédit pour tous, filiale de Cafpi propose des crédits sans assurance.
On peut aussi imaginer des produits inversés, c'est-à-dire avoir une mensualité plus importante entre 60 et 65 ans avant la retraite avec une assurance dégressive liée à l’âge.

Petits meurtres entre amis
Philippe Taboret dégaine « Là où les banques ne savent pas faire du sur mesure, le courtier prend en charge la demande et ne fait pas que la prescription. » avant de viser ses concurrents « Les courtiers en ligne restent des officines de banque, sans être dans le courtage de la défense des intérêts des clients. Ils sont rabatteurs et prescripteurs, avec des offres peu négociées là ou nous courtiers traditionnels négocions au cas par cas, pied à pied, avec une analyse de risques plus pointue » Un discours loin de l’univers des seniors, ambiance Agatha Christie.

Les courtiers en ligne, restent imperméables à ces critiques. « L’internetisation » des seniors, l’augmentation de leurs projets immobiliers, et leur dynamisme générationnel en font une part de clientèle en constante augmentation dans les demandes de simulation effectuées en ligne.

Ce qui est certain, c’est que les banques ont intérêt à se bouger sur ce marché des seniors, seniors souvent bien plus dynamique qu’eux. Pour finir, un message de paix à tous les professionnels ; si vous voyez venir à vous un vieillard à vous un vieillard à barbe blanche, tout de rouge vêtu, pour une demande de crédit immobilier sur une grande caverne près de Rovaniemi, accordez lui son crédit. Le Père Noël est certainement votre meilleur prescripteur auprès de vos clients !

Le flash

займ онлайн