Immobilier: Bordeaux présente ses nouvelles archives municipales

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

La  ville procède  à la réhabilitation d’un site de patrimoine industriel, l’ancien Chai aux farines.Le bâtiment, en cours de réalisation, est situé à La Bastide à l’angle des rues de la Rotonde et Maréchal Niel.

20131104A2En décembre 2007, la Ville de Bordeaux a acquis la "halle aux farines" pour y transférer les Archives municipales dont l'immeuble actuel, rue du Loup, ne répond plus aux besoins en matière d'accueil du public et aux normes de sécurité et de conservation des fonds.

Situé dans le secteur de projet Bastide-Niel, cet entrepôt qui date du Second Empire (vers 1850-1860), a été conçu à l'origine comme un lieu de stockage des marchandises en transit entre la voie fluviale et le chemin de fer qui venait d'arriver à La Bastide.

En 2010, le concours d'architecte auquel se sont présentées 119 équipes, a désigné comme lauréat l'agence belge Robbrecht et Daem.
L’agence a une longue expérience dans la réhabilitation de bâtiments industriels et comporte des musées et des lieux culturels (Archives municipales d’Anvers et de Bruxelles, rénovation de la Whitechapel Art Gallery de Londres).

11 kilomètres de linéaires à traiter
La structure globale du projet architectural s’articule autour de l’ancienne halle, qui demeure dévolue à la conservation des fonds. Les 5 niveaux de magasins forment un empilement qui évoque la sédimentation des archives. L’ensemble constitue un porte-à-faux qui dessine en creux les volumes de la salle de lecture. Tous les espaces accessibles au public offrent une vue privilégiée sur le parvis paysager conçu comme un espace public, véritable agora largement ouverte sur le quartier à venir.

Depuis 5 ans déjà, l’équipe des Archives a débuté un colossal travail de préparation matérielle des fonds avec près de 6kms linéaires d’ores et déjà traités sur un total de 11.  L’ouverture du bâtiment au grand public sera effective fin 2015 après la période nécessaire de séchage ainsi que l’accueil des fonds et leur réinstallation.

Ce nouvel équipement culturel de 5 300 m2, conçu autour d'un jardin réalisé dans une démarche de Haute Qualité Environnementale (HQE), dépasse la simple question de la relocalisation matérielle des archives et constitue une véritable refondation de l'établissement.

 

La surface dédiée au public sera multipliée par 10. Sur 957 m2, le projet est en effet conçu comme un équipement culturel grand public avec :
- une salle de lecture, dotée de 40 places, permettant la consultation à un même poste de travail de documents originaux et de ressources numériques
- d'autres espaces publics (une salle d'exposition et deux ateliers pour l'accueil de groupes, équipés pour le multimédia et dont l'un sera dédié aux plus jeunes enfants, transformables en salle de conférence), pour répondre à une forte attente en matière d'ateliers de découverte et thématiques, d'expositions et de conférences.

Les archives disposeront d'espaces de travail et de traitement des fonds adaptés sur 843 m2 et de magasins de stockage de 3301 m2 d'une capacité de 18km linéaires.

 

L'ouverture au public est prévue fin 2015, après le déménagement et la réinstallation des fonds d'archives. Grâce à ce nouvel équipement, expositions, ateliers pédagogiques ou d'initiation, conférences, visites guidées, lectures d'archives, constitueront une offre riche et variée, élaborée dans un esprit de partenariat avec le monde culturel, scolaire et associatif.

A l'occasion de la pose de la première pierre le 24 mai 2013, une bouture de la glycine des Archives actuelles, qui fleurit rue de Loup depuis le début des années 1860, a été plantée.

Repères
Etat du projet : en cours
Localisation : angle des rues de la Rotonde et du Maréchal Niel
Début du chantier : pose de la 1ère pierre le 24 mai 2013.
Fin du chantier : ouverture au public prévue fin 2015
Nature du programme : réhabilitation et extension
Montant des travaux : 14 485 000 € HT
Financements : Ville de Bordeaux, Etat (DRAC), Conseil régional d'Aquitaine
Maître d'oeuvre : Robbrecht et Daem architectes (mandataires) / Coyne et Bellier / Louis Choulet / Michel Forgue / Idb acoustique
Maîtrise d'ouvrage : Ville de Bordeaux

Le flash