Immobilier de commerce : Paris, marché de commerces le plus dynamique du monde

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon


Paris est devenu le marché des commerces le plus actif au monde, attirant 50 nouvelles enseignes l’an dernier, et la France se classe première en termes de nouveaux arrivants, selon la dernière édition de l’étude How Global is the Business of Retail menée par le conseiller mondial en immobilier CBRE.

 


L’étude 2014 qui recense les mouvements des enseignes en 2013 révèle que l’empreinte globale des enseignes mondiales, en termes de nombre de pays d’implantation, a augmenté de 1,7 % en 2013. Plus de la moitié des enseignes (51 %) sont maintenant présentes dans les trois grandes régions mondiales, Amériques, Europe Moyen-Orient Afrique (EMEA) et Asie Pacifique, soit une légère augmentation par rapport à l’année précédente.


Les enseignes se sont concentrées sur des marchés plus matures, 18 des villes les plus ciblées sont considérées comme matures contre seulement 14 l’année dernière. 83 % des villes faisant partie de l’étude ont vu au moins un nouvel arrivant en 2013 (contre 81 % l’année précédente); néanmoins, les marchés phares ont vu une augmentation des nouveaux arrivants de 28 %.


Le nombre de nouveaux arrivants à l’échelle des métropoles a augmenté de 26 % en glissement annuel, avec en parallèle une augmentation du nombre d’enseignes qui traversent les frontières pour développer leurs activités. Paris s’est hissé parmi les villes les plus attractives pour les enseignes, ouvrant ses portes à 50 nouveaux arrivants en 2013, dont 10 nouvelles marques du secteur haut de gamme et luxe. Paris a bénéficié de trois nouveaux centres commerciaux en 2013, mais c’est surtout les emplacements situés dans les quartiers « prime » qui ont attiré le plus les enseignes mondiales. La compétition entre les marques de luxe dans ces quartiers « prime » est féroce en raison de l’explosion de la demande provenant des touristes, notamment des Chinois.


La France est également un des pays les plus actifs, devant le Japon et Hong Kong. La France a connu un regain de confiance dans le marché. Paris a été le principal point d’entrée pour beaucoup d’enseignes et a vu une augmentation des loyers qu’elle n’avait pas connue depuis 10 ans en raison de l’intérêt très vif des enseignes mondiales pour un nombre limité d’emplacements « prime » disponibles. Paris n’a pas été le seul marché cible, loin de là ; les enseignes ont également ouvert leur premier magasin dans neuf autres villes françaises.


Tokyo est deuxième parmi les villes les plus attirantes pour les enseignes mondiales, et a vu multiplié par deux le nombre de nouveaux arrivants en 2013 (48) par rapport à 2012, démontrant ainsi un regain de confiance dans les perspectives économiques du Japon. La moitié des nouveaux arrivants (24) sont venus des US contre 18 provenant d’Europe. Hong Kong et Abou Dhabi se sont placés respectivement troisièmes et quatrièmes parmi les marchés les plus actifs avec 43 et 35 nouveaux arrivants.


Londres reste la ville ayant le plus grand nombre d’enseignes internationales, et pourtant elle a attiré 31 nouveaux arrivants sur le marché l’année dernière. Les autres villes du top 10 sont Beijing, Moscou, Shanghai, Francfort, Taipei et Singapore.


Peter Gold, EMEA Senior Director of Cross Border retail, CBRE, a fait le commentaire suivant : “L’amélioration des perspectives économiques en Europe de l’Ouest et en Amérique du Nord conduit les principales enseignes internationales à diriger à nouveau leurs plans de développement vers les marchés dits matures et les principales destinations commerciales à travers le monde, ciblant principalement Paris, Tokyo, Londres et Berlin. Les enseignes ont également porté leur attention sur les marchés européens en cours de redressement et les villes d’Asie et d’Amérique du Sud où elles sont encore sous-représentées.

À l’échelon mondial, le développement des centres commerciaux a atteint un niveau historique et offre une opportunité aux enseignes pour pénétrer de nouveaux marchés, notamment en Asie, en Amérique Latine et en Europe de l’Est. Les propriétaires des centres commerciaux investissent des ressources importantes pour relooker, agrandir et rafraîchir leurs centres et signer avec les principales marques internationales est un facteur clé dans cette stratégie.

La croissance du commerce en ligne a également accentué l’importance de la marque – pas seulement pour les enseignes de luxe, mais pour toutes les enseignes, les consommateurs recherchant autant les marques haut de gamme que le « mass market », et cela alimente aussi la demande pour de nouveaux magasins.”


Les enseignes nord-américaines sont de loin les plus tournées vers l’international, 80 % d’entre elles étant présentes dans les trois régions par rapport à 48 % pour les enseignes européennes et 25 % pour les enseignes de l’Asie Pacifique. La maturité du marché américain a poussé les enseignes à franchir les frontières et élargir leur empreinte mondiale afin de faire croître leur entreprise. 40 % des mouvements transfrontaliers effectués par les enseignes US l’ont été dans la région EMEA, 35 % l’ont été en Asie et seulement 18 % l’ont été dans d’autres pays en Amérique.


David Close, EMEA Senior Director of Cross-Border Retail, CBRE, a livré le commentaire suivant : “La maturité et la densité du marché américain poussent les enseignes à regarder au-delà de leurs frontières pour rechercher de la croissance. Les enseignes US ont été de loin les plus actives à se développer avec au moins une enseigne américaine à pénétrer 45 des 61 pays étudiés.


Londres demeure la principale cible pour les enseignes américaines qui cherchent à s’installer en dehors de leur pays d’origine. La proportion d’enseignes américaines ayant une présence à Londres a augmenté de 4,2 % depuis 2012 et deux tiers des enseignes établies en Amérique ont maintenant une présence à Londres.”


Le secteur haut de gamme et luxe compte la plus forte proportion (24 %) de nouveaux arrivants à l’échelon mondial. Un tiers (32 %) des nouveaux arrivants en Amérique proviennent de ce secteur, ce qui reflète clairement de meilleures perspectives de consommation aux USA. Le secteur haut de gamme et luxe s’est également montré très actif dans la région EMEA avec 24 % des nouveaux entrants.

 



Source : CBRE

Le flash

займ онлайн