Logement Francilien, le bailleur qui honore le social

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Pour certains locataires du Logement Francilien, Pâques a des allures de Noël.

Leur quittance de mars était accompagnée d’un courrier intitulé « Remise exceptionnelle de Solidarité Logement Francilien ». DG Magazine a pu en prendre connaissance.

« Dans un contexte économique et social de plus en plus fragile, Logement Francilien a décidé de mettre en place un dispositif expérimental fondé sur le principe de solidarité en direction des ménages dont le reste à vivre après paiement du loyer est le plus faible, et ce afin de leur permettre de se maintenir dans leur logement.
Cette remise de loyer est rendue possible par le mécanisme de redistribution des sommes collectées dans le cadre du supplément de loyer solidarité (SLS) versé par les locataires dont les ressources dépassent les plafonds fixés par la législation.
Vous êtes concernés par cette réduction de quittance, au regard de la localisation de votre logement et de l’évaluation des votre situation réalisée sur la base de l’enquête ressource, et qui nous permet d’évaluer le poids que représente votre loyer par rapport à vos revenus.
Ce dispositif, qui prendra la forme d’une remise exceptionnelle sur la quittance, chaque mois, sera identifié par la ligne ‘’Remise exceptionnelle de Solidarité Logement Francilien », effective à compter du mois de mars 2010 ; il est envisagé jusqu’à la fin de l’année.
Nous sommes heureux de pouvoir vous faire bénéficier de ce dispositif exceptionnel.
Le montant de la déduction de loyer dont vous allez bénéficier vous sera précisé dans votre prochaine quittance (…) »

Plus qu’un coup de pouce, un vrai coup de main
Ainsi, le locataire 250 1534 01 que nous avons rencontré se voit accorder, pour un loyer de base mensuel de 517 euros hors charges, une remise solidarité de 180 euros, soit plus du tiers de la mensualité.
On ne peut que rendre hommage à cette initiative solidaire, sur un marché de l’immobilier d’ordinaire plus enclin à la culture du profit. Il n’y a qu’à voir avec quel délice est repris par tous les médias le moindre signe de reprise à la hausse du prix des transactions immobilières.

Logement Francilien fait partie du Groupe Logement Français,
Le Groupe Logement Français, l’un des principaux acteurs du logement social en France, avec 74 500 logements gérés, 200 000 personnes logées et un chiffre d’affaires de 316 M€, a compris que le vrai problème du logement n’était pas sa rareté - il y suffisamment de logements existants en France pour répondre à la demande nationale - mais sa cherté - les demandeurs n’ont pas les moyens d’accéder à un logement répondant à minima à leurs besoins - .
Alors, plutôt que de tenter de construire des logements moins chers en usant et abusant des aides de l’état, avec cet objectif immuable de rendre les français propriétaires (pour mieux les taxer après ?), pourquoi ne pas simplement baisser les loyers des biens existants.
Dans quelques semaines sera présenté à Cannes le Robin des Bois de Ridley Scott. Mais Pierre Carli, Président du Directoire du Groupe Logement Français, devance déjà l’archer au grand cœur sur le terrain de la popularité sociale !

Le flash