Paris : La capitale solidaire des sans abris pendant l'été

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon



Cet été, la Ville de Paris renforce à nouveau ses moyens consacrés à la prise en charge des personnes sans abri afin de pallier la diminution saisonnière de l’offre de service et d’accompagnement. A travers trois grandes opérations, la capitale offre différentes méthodes pour apporter son aide :

 

1. Augmentation de son soutien aux associations d’aide alimentaire de l’ordre de 223 000 euros (ce qui porte à plus de 6,3 millions d’euros en 2012 l’aide alimentaire municipale aux Parisiens les plus démunis), avec :
- 143 000 euros à l’association Aurore pour participer au fonctionnement du restaurant social Porte de la Villette qui propose 400 repas midi et soir.

- 80 000 euros à l’association Août Secours Alimentaire pour distribuer des colis alimentaires à 3.000 personnes chaque soir, du 15 juillet au 31 août sur 4 sites (dans les 13e, 15e, 17e et 20e arrondissements).

 


2. Edition d’un Guide Solidarité spécial été à 10.000 exemplaires (contre 2.000 l’été 2011), qui précise les lieux ouverts où les personnes pourront trouver un soutien au quotidien (se nourrir, se rafraîchir, se soigner), qui informe sur les solutions d’hébergement et donne des conseils de prévention en cas de fortes chaleurs.

Ouverture tout l’été de ses cinq restaurants solidaires (dans les 5e, 8e, 10e, 14e et 20e arrondissements) pour offrir chaque soir à 800 personnes un repas assis de qualité dans un cadre calme.

 

3. Mobilisation de l’établissement public Eau de Paris qui :

- Fournit des jerricanes et des gobelets biodégradables aux équipes de maraude.
- Distribue 3 000 gourdes dans les lieux d’accueil de jour des personnes sans abri et dans les restaurants solidaires.
- Edite une carte des 1 200 points d’eau potable répartis dans Paris (rues et parcs) et des 400 sanisettes gratuites.



La Ville de Paris, qui se mobilise pour la continuité de l’accueil tout au long de l’année, a obtenu du gouvernement le maintien en fonctionnement de trois centres d’hébergement qui avaient été ouverts pour la période hivernale et qui devaient fermer cet été. Ces centres, situés rue des Ecluses Saint-Martin (10e), rue de la Mouzaïa (19e) et à Ivry-sur-Seine (94), accueillent 171 femmes et hommes.

Le flash