Protection de l’atmosphère en vallée de l’Arve : « les vraies mesures sont à venir »

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

 

L’arrêté préfectoral interdisant la circulation des poids lourds répondant à la norme Euro 2, effective dès le 1er novembre 2012, est, selon Eric Fournier, maire de Chamonix-Mont-Blanc et président de la communauté de communes  de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc, « nécessaire mais de portée symbolique ».
Il apparaît en effet que cette mesure d’interdiction concerne moins de 2% des véhicules lourds empruntant le tunnel du Mont-Blanc !

Eric Fournier insiste pour que la mesure d’interdiction des Euro 3, prévue au PPA Vallée de l’Arve approuvé le 16 février dernier, soit prise sans tarder et rappelle à cet égard l’objectif initial d’une entrée en vigueur de cette mesure au 1er janvier 2013.

Il souligne notamment que la réduction des pollutions atmosphériques, récurrentes dans la Vallée en période hivernale, exige l’application de mesures strictes de régulation des circulations de poids lourds en transit :

« Après 70 jours de dépassement de seuils acceptables de pollution aux PM 10 enregistrés en 2011, c’est bien l’impératif de protection de la santé des populations qui doit être considéré : il faut tenir la promesse du P.P.A. en ne retardant pas la mesure d’interdiction des Euro 3 ».

Eric Fournier tient à rappeler que le secteur des transports n’est pas le seul concerné : « J’attends notamment avec impatience la mise en place annoncée par l’ADEME d’un fonds territorialisé qui, couvrant le bassin de l’Arve, aidera à la rénovation énergétique de l’habitat : c’est un chantier déterminant et pleinement complémentaire de celui des transports ».

Le flash