Plus de 57 M€ supplémentaires investis par l’Union européenne en Aquitaine

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

 

Les partenaires aquitains se sont réunis, vendredi 7 décembre 2012, sous la coprésidence du préfet de Région et du président du conseil régional d’Aquitaine à l’occasion du 24ème comité régional de programmation des fonds européens qui a sélectionné près de 200 nouveaux projets qui bénéficieront de plus de 57 M€ (tous fonds confondus, Fonds Européen de Développement Régional - FEDER, Fonds Social Européen - FSE, Fonds Européen Agricole de DEveloppement Rural – FEADER, Fonds Européen pour la Pêche–FEP).

Parmi les projets structurants retenus pour le territoire régional, on trouve notamment :

Grand projet
La construction d’un grand projet d’équipement de loisirs culturels autour du vin à Bordeaux (Gironde). La Cité des Civilisations du Vin a vocation à devenir la référence internationale en terme de lieu de découverte grand public des civilisations du vin. Ce projet s’articule à la fois autour d’une démarche touristico-culturelle, d’une volonté de vulgarisation scientifique et d’un objectif de développement économique territorial fort pour la filière viti-vinicole.
Le futur équipement de plus de 10 000 m² utiles permettra un voyage dans l’espace et le temps, à la découverte des relations entre vin et civilisation, lors d’un parcours de visite autour de 9 thèmes.
D’un point de vue urbain, cet équipement s’inscrit dans un projet d’aménagement plus vaste, à savoir, le Programme d’Aménagement d’Ensemble (PAE) des Bassins à flot. La fréquentation prévisionnelle du site est de 425 000 visiteurs par an et les emplois directs attendus sont évalués à 250 en phase d’exploitation. Il est à noter, la mise en œuvre dès 2012, d’un plan d’action visant l’emploi des publics issus des quartiers sensibles alentours dans l’équipement et les entreprises environnantes.

D’un coût total de plus de 56 M€, ce projet porté par la ville de Bordeaux qui fait l’objet d’un large partenariat (Etat, Région, Communauté Urbaine de Bordeaux, Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux, Chambre de Commerce et de l’Industrie de Bordeaux,…) est cofinancé par le FEDER à hauteur de 12 M€.

Economie/Prospective
Bilan socio-économique du territoire de la Rive Droite (Gironde). Ce projet d’une durée d’un an consistera à dresser le bilan des actions engagées depuis ces 10 dernières années de travail avec l’ensemble des partenaires.
Ce projet s’articule sur
- un bilan exhaustif et des ateliers thématiques participatifs
- une rencontre thématique en janvier 2013
et permettra de construire une architecture d’ensemble ainsi qu’un plan d’action en faveur du développement économique de la rive droite.
Cette action est pilotée par le GIP/GPV rive droite (Groupement d’Intérêt Public / Grand Projet des Villes – Bassens, Cenon, Floirac, Lormont) et associe très largement l’ensemble des partenaires concernés.
Ce projet d’un coût total de 110 000 € est cofinancé par le FSE pour 55 000 €, la Région participe pour 25 000 €, le conseil général de la Gironde et la CUB apportant 15 000 € chacun.

Innovation/Compétitivité/Création d’entreprise
Création d’une pépinière d’entreprises sur la communauté d’agglomération du grand Dax (Landes). Ce centre d’innovation technologique, baptisé PULSEO, vise à relancer une dynamique économique sur le territoire en misant sur des activités à forte valeur ajoutée.
Les thématiques des applications satellitaires, de l’infomobilité, des logiciels métiers ont été retenues afin de tirer avantage de l’installation sur le site du centre d’expérimentation HELILEO, entreprise ayant participé à la mise au point du système de géocalisation européen Galiléo.
D’une superficie de 2000 m² avec son incubateur, son hôtel d’entreprises et ses ateliers, la pépinière pourra accueillir une trentaine d’entreprises dans leurs premières années de développement. 35 bureaux dont 1 open space, des ateliers, un data center, seront mis à leur disposition ainsi que des services communs. L’objectif est de créer 35 emplois innovants dans les 5 ans. La livraison du bâtiment est prévue pour l’été 2013.
L’association PULSEO est chargée d’animer le site, d’accompagner et de stimuler le développement des jeunes pousses hébergées et d’attirer de nouvelles entreprises sur le territoire (pour en savoir plus www.pulseo.fr).
Le coût lié spécifiquement à la pépinière/incubateur, objet du soutien FEDER, est estimé à plus de 2 M€ sur un projet global (acquisition et réhabilitation) s’élevant à 4,5 M€. Le FEDER intervient à hauteur de 618 000 €, le conseil général des Landes pour 430 000 €, le conseil régional d’Aquitaine apportant 265 000 €.

Développement durable urbain/Environnement
La réalisation, à Pau, d’un parc paysager dans le quartier du Hameau et le réaménagement de la rive sud du ruisseau de l’Ousse des bois dans l’emprise du parc (Pyrénées Atlantiques). Ce parc de 3,5 ha, souhaité par les habitants du quartier consultés dans le cadre du projet global de rénovation urbaine, est constitué de trois espaces structurants :
- le plateau d’activité qui sera notamment le support des fêtes de quartier (en lien avec le centre social du Hameau)
- le tapis vert permettra de profiter pleinement de ce vaste espace vert public
- le plan d’eau dont la conception est pensée pour se rapprocher du fonctionnement d’un plan d’eau naturel.
Ce projet phare de la ville de Pau est soutenu à hauteur de 650 000 € par le FEDER, l’ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine) pour 620 000 € et la Région plus de 330 000 € sur un budget global de plus de 2 M€.

Littoral/Tourisme
Piste cyclable liaison Bordeaux-Hendaye, requalification de la zone sud du littoral. Ce projet fait partie d’une opération globale de requalification de la zone sud du littoral angloy, inscrite au contrat territorial Pays-Basque.
Cette piste d’une largeur de 2.50 m, entièrement dédiée aux vélos, traverse une zone pacifiée par une limitation à 30 km/h de la vitesse des véhicules motorisés. Une noue paysagère séparera les cyclistes du trafic routier, la nature étant réhabilitée par l’apport d’arbres et de végétaux aujourd’hui totalement absent de l’esplanade.
Les espaces piétonniers sont aussi clairement identifiés et distincts de la piste. L’aménagement du belvédère permet la réalisation de la section manquante de la liaison cyclable "Bordeaux Hendaye" sur Anglet offrant une très belle vue panoramique sur le littoral.
Une partie de cet aménagement contribue à l’opération de confortement des falaises. Il s’agit notamment du système de récupération des eaux pluviales qui en étant canalisées n’érodent plus les falaises.
Ce projet d’un coût total d’1,4 M€ est soutenu à hauteur de 285 600 € par le FEDER, l’Etat pour 284 400 €, la Région et le conseil général des Pyrénées Atlantiques pour 213 300 € chacun.

Emploi/Formation
Création d’un centre de formation dans le domaine de la maintenance aéronautique à Latresne (Gironde). Cet AEROCAMPUS qui accueille près de 300 stagiaires par an complète l’offre de formation existante en matière de maintenance aéronautique et permet de pérenniser ce pôle de référence pour les industriels du secteur.

Il positionne la région aquitaine comme leader européen en matière de maintenance aéronautique, civile et militaire et permet de développer l’emploi sur le territoire aquitain autour de cette filière.
D’un coût total de plus de 3,4 M€ ce projet est soutenu par le FSE à hauteur de 1,4 M€ et le conseil régional d’Aquitaine pour 1,1 M€.

Agroalimentaire
Création d’une unité de transformation de viande de volaille en Dordogne. Dans une optique de développement et d’optimisation de l’activité, DELMOND FOIES GRAS envisage de centraliser ses activités sur le « CRU » (viande et foie) dans un nouveau bâtiment industriel de 3 365m² sur le site de St Laurent sur Manoire. L’entreprise se fournit majoritairement de foies gras IGP (Indication Géographique Protégée) Périgord ou Sud-Ouest. Ce projet, augmentant la capacité de production de l’entreprise, entraînera la création de 40 postes d’ici fin 2014.
Le coût global de cet investissement, couvrant la création d’un bâtiment et son équipement, s’élève à 5 millions €.
Le FEADER cofinance ces investissements à hauteur de 250 000 €, la Région participe pour 400 000 €, le conseil général de la Dordogne 200 000 € et l’Etat au titre de la PAT (Prime d’Aménagement du territoire) pour 369 000 €.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.europe-en-aquitaine.eu

Le flash