Montagne : Chamonix se donne carte blanche pour le Mont Blanc

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

 

Une stratégie d’avenir pour le Mont Blanc
Placée sous l’égide de l’Espace Mont Blanc, organe de coopération transfrontalière qui depuis 20 ans s’attache à proposer les meilleurs outils pour une gestion maitrisée du territoire avec notamment l’élaboration du Schéma de Développement Durable.

Cette Stratégie définit le cadre général des actions à engager de manière coordonnée sur les trois versants du Mont Blanc pour traiter des grandes priorités.
Elle servira de feuille de route des années futures et de base aux programmations européennes 2014-
2020.

Ce travail nourri par les débats menés lors des phases de concertation a mis en exergue la nécessité de rechercher des solutions innovantes pour garantir un équilibre entre les exigences liées à :
- la préservation de l’exceptionnalité du massif, la richesse de sa biodiversité, l’exemplarité du territoire face aux enjeux du développement climatique et du développement durable, gages d’une meilleure reconnaissance internationale.
- la nécessité de favoriser une économie respectueuse de la ressource et porteuse de valeur ajoutée pour garantir la conservation sur le territoire des retombées économiques.

Ce plan d’actions stratégique se décline autour de 18 grands axes et propose la mise en œuvre de mesures concernant, d’une part, les espaces d’altitude et, d’autre part, les vallées et territoires de proximité. Ce document n’est pas figé et est appelé à évoluer au fil du temps avec la prise en compte des propositions des communes et des groupes de travail thématiques prévus pour poursuivre les réflexions concertées.

Un projet complété par l'adoption d'une convention avec l’Assemblée des Pays de Savoie (APS) en faveur des actions transfrontalières
Dans le cadre de la convention d’entente signée avec la Communauté de Communes Pays du Mont Blanc, la Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc s’est vue confier le portage des affaires transfrontalières.
Il lui revient donc d’approuver la convention de partenariat passée pour trois ans avec l’Assemblée des Pays de Savoie précisant les modalités de participation au budget de fonctionnement de l’Espace Mont Blanc.
Cette participation annuelle s'élève à 117 000 euros.

Le flash