La nouvelle Amapa redresse la barre (Le Républicain Lorrain)

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

 

Le Républicain Lorrain - Publié le 15/06/2013
SOCIAL - ASSOCIATION MOSELLANE D’AIDE AUX PERSONNES ÂGÉES


Gros chantier que celui auquel s’est attelé DocteGestio en reprenant l’Amapa de Moselle, en novembre. Au bout de six mois, selon la direction, la structure d’aide aux personnes âgées a déjà retrouvé une stabilité.

Lorsque le groupe DocteGestio a repris l’Association mosellane d’aide aux personnes âgées (Amapa) de Moselle en souffrance, en novembre dernier, la structure était à repenser. L’entreprise s’annonçait colossale. Après six mois de travaux herculéens, le PDG Bernard Bensaid et ses collaborateurs ont redéfini un plan d’action. Tout a changé dans la nouvelle association, jusqu’à la communication visuelle. Tout sauf sa dénomination historique.

Transition assurée. – « Nous devions rassurer les salariés et les partenaires, explique Bernard Zanardo, directeur administratif et financier. Nous avons souhaité garder le même statut juridique, à savoir la forme associative, et le cœur de métier que sont les personnes âgées. » Ces personnes âgées, 11 000 bénéficiaires dans le département, ont été contactées individuellement par les équipes des sept agences de l’Amapa. Une façon de dissiper les inquiétudes et prendre le pouls des attentes. « Cela nous a permis d’identifier des besoins complémentaires », note Bernard Bensaid. Et de se rendre compte d’un « décalage entre les prestations qui étaient censées être délivrées et celles qui étaient réellement assurées » sous l’ancienne organisation.

Dialogue social rétabli. –« Il y avait un absentéisme très élevé des aides à domicile, de l’ordre de 25 %, rappelle le président. Nous sommes sous les 20 %, avec le même nombre de salariés. » DocteGestio n’a pour l’heure procédé à aucun licenciement, ni aucune embauche. Si la direction s’est d’abord heurtée à des réticences, Bernard Bensaid est allé « personnellement à la rencontre » des 1 300 aides à domicile.
Les hiérarchies ont également été restructurées. Aujourd’hui, un assistant de secteur gère 35 personnes. Auparavant, le responsable de l’agence de Thionville avait, par exemple, la charge de 450 employés. Et si les collaborateurs toucheront des primes ou l’intéressement sur les bénéfices, des sanctions seront prises à l’encontre de ceux « qui ne vont pas travailler sans prévenir, en laissant les personnes âgées dans le désarroi, prévient le président.

Tarifs maintenus. – C’est « le signal fort » envoyé par les dirigeants. Les tarifs des prestations demeurent inchangés cette année (20,48 € de l’heure). Avec la participation accordée par le conseil général (19 €), le reste à charge des bénéficiaires s’élève à 1,48 €, déductible des impôts. Le service de téléassistance est en phase de modernisation. D’ici fin 2013, les 2 100 bénéficiaires recevront un équipement dernier cri, moyennant 25 € par mois, contre 34 € précédemment.

Retour à l’équilibre budgétaire. – Avec un passif cumulé de 24 M€, « c’était le plus gros enjeu dans cette reprise », selon Bernard Bensaid. Six mois après, « on ne gagne pas d’argent, on en perd un peu ». 100 000 € pour l’activité maintien à domicile. « Une perte marginale au regard des 2 M € perdus annuellement autrefois », fait observer le président.

Projets en développement. – Sur sa lancée, la direction poursuit un désir de développer ses activités, envisageant notamment d’étendre le maintien à domicile hors du territoire mosellan. La nouvelle Amapa espère aussi se positionner sur un créneau jusqu’alors absent de son offre de services: les hébergements seniors.
Dans les cartons encore, le transfert de l’Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de la Grange-aux-Bois (Metz) et de la résidence Marie-Noëlle de Longeville-lès-Metz, vers la ZAC du Sansonnet à Metz. Le futur Ehpad disposerait de 93 lits et d’une unité Alzheimer.

Alexandra PARACHINI.
Le Républicain Lorrain

http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2013/06/15/la-nouvelle-amapa-redresse-la-barre

Visionner les interviews de Radio Peltre:

http://rplinfo.overblog.com/
http://rplinfo.overblog.com/amapa-1er-bilan-après-6-mois-de-reprise

Le flash