Crowdfunding immobilier : un guide pour bien comprendre les enjeux

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

 

Les grands acteurs du crowdfunding immobilier en France ont lancé la semaine dernière un guide complet sur le sujet afin d’en expliquer les contours et les enjeux aux curieux ou aux futurs acteurs.


Elles s’appellent Anaxago, Canberra Immo, Clubfunding, Crowdfunding-immo, Fundimmo, Hexagon, Inidev, My New Startup, Lymo, Weeximmo et Wiseed, ce sont toutes des plateformes de crowdfunding immobilier et elles ont décidé de parler de leur métier,  qui connaît aujourd’hui en France et dans le monde entier, un succès florissant. À quels besoins répond-il ? Comment fonctionne-t-il ? Quels sont les risques ? C'est l'objet de ce nouveau guide, auquel vous pouvez avoir accès ici.


Pourquoi ce guide ?
Le crowdfunding immobilier finance une activité aux enjeux économiques et sociétaux majeurs – la promotion immobilière – souvent méconnue par le grand public. 11 plateformes de crowdfunding immobilier, concurrentes, mais désireuses d’assurer une croissance pérenne de leur marché, ont donc collaboré pour produire un guide accessible au grand public.


L’objectif de ce guide, diffusé par Financement Participatif France et chacune des plateformes, est de répondre aux principales questions posées par les investisseurs intéressés par le crowdfunding immobilier.


Le crowdfunding ne se restreint plus aujourd’hui au financement d’associations, de projets caritatifs ou de start-up innovantes. Il s’adresse aussi à des entreprises plus matures et rentables. Et s’étend à tous les secteurs d’activité de l’industrie et des services.


Globalement la collecte du crowdfunding est évaluée à 34,4 milliards de dollars dans le monde pour 2015 d’après l’étude publiée par Massolution. Deux segments se détachent en termes de volume, le prêt aux entreprises et aux particuliers, et le crowdfunding immobilier. Ce dernier, en pleine croissance, est évalué à 2,57 milliards de dollars en 2015, dont 50 millions d’euros en France où l’on recense 26 plateformes.


Pourquoi ce nouveau type de financement de l'immobilier ?
L’investissement dans l’immobilier a longtemps été réservé aux institutionnels et aux particuliers fortunés. Le crowdfunding répond à la nécessité de démocratiser ce placement, généralement jugé rentable et au risque maîtrisé, avec un ticket d'entrée faible : c'est la raison d’être des plateformes. Elles réunissent des promoteurs aux besoins accrus en fonds propres exigés par leurs partenaires bancaires et des investisseurs à la recherche de solutions d’investissement transparentes.


« En diffusant ce guide, les plateformes se mobilisent pour éclairer les investisseurs sur les opportunités et les risques associés à leur investissement. Il en va de la confiance du public dans cette nouvelle forme de financement de l’économie réelle qu’est le crowdfunding immobilier » conclut Souleymane-Jean Galadima, pilote de la commission crowdfunding immobilier au sein de l’association Financement Participatif France.

Le flash

займ онлайн