Crédit immobilier : stabilisation de fin d’année en Ile-de-France

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

 

Après un mois de novembre marqué, dans sa dernière quinzaine, par une hausse des taux de crédit immobilier, les banques ont peu fait évoluer leurs grilles dans le courant du mois de décembre en Ile-de-France. Les établissements n’ont opéré que de rares mouvements de l’ordre de 5 points de base sur des maturités très spécifiques.


Reste que si, sur les dernières semaines, les taux ont repris le chemin de la hausse, la tendance sur un an demeure clairement baissière, avec des replis allant de 60 à 100 points de base suivant les maturités de prêt et la qualité du dossier de l’emprunteur.
Un emprunteur disposant d’un très bon dossier peut, avec l’ensemble des baisses de taux cumulées sur un an, prétendre à un taux de 1.40% sur 20 ans, contre 2.25% en décembre 2015, soit une baisse de 85 points de base. Pour un prêt de 200.000 euros, ceci représente une baisse de mensualité de l’ordre de 80 euros (955 euros par mois en 2016 contre 1035 euros en 2015), et génère, au total, une économie de l’ordre de 19 127 euros sur le coût du crédit.


« Après une remontée des taux de crédit opérée le mois dernier par la plupart des banques franciliennes, l’heure est à la stabilisation. Après avoir atteint leurs objectifs annuels, nombre d’établissements ont préféré temporiser, en stabilisant leurs grilles » indique Alban Lacondemine, président d’Emprunt Direct. « L’année 2016 aura été, comme en 2015, marquée par une production record de crédit immobilier, facilitée en cela par le recul graduel du coût du crédit tout au long de l’année » a-t-il souligné.

Le flash