Logement : la fibre pèse de plus en plus avant l'achat

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

 

Selon un sondage du cabinet OpinionWay pour le groupe Ariase, de plus en plus d'acheteurs français accordent de l'importance dans la qualité de la connexion internet et la présence (ou non) de la fibre pèse de plus en plus dans la décision finale d'achat.

 

L'eau, l'électricité... Et le haut débit

Les résultats montrent que pour 79% des sondés, une connexion internet de mauvaise qualité a un impact négatif sur le choix de leur logement. À tel point que, selon un agent immobilier francilien du groupe Orpi, l'abandon en cours de transaction devient de plus en plus fréquent .

Au même titre que l'eau et l'électricité étaient, jadis, les deux exigences principales des futurs acquéreurs,désormais le haut débit devient un facteur de plus en plus déterminant dans la décision finale d'achat.

 

Des connexions toujours trop lentes

Si la plupart des personnes interrogées se disent suffisement connectées (8 sur 10), la même proportion se plaint de la lenteur persistante de leur connexion. Ainsi, ils sont nombreux à exprimer le souhait d'être mieux informés sur la vitesse de connexion avant de passer à l'acte.

À l'image du diagnostic de performance énergétique (DPE), il existe un diagnostic de performance numérique (DPN), mais ce dernier n'est pas obligatoire et pour certains il ne doit pas l'être. Pour le groupe Ariase, spécialisé dans la mobilité numérique à destination des particuliers, rendre le DPN obligatoire viendrait à complexifier une situation qui l'est déjà beaucoup pour les professionnels du secteur.

Le flash