Un concept novateur pour lutter contre le mal logement

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

 

Une fois n'est pas coutume, le concept est américain. Alors que les conséquences de la crise des subprimes a provoqué des milliers d'expropriations depuis presque une décennie aux États-Unis, certaines municipalités tentent des concepts osés et novateurs pour lutter contre le mal logement. Présentation.

Accueillir pour acquérir

Le concept s'appelle "une maison pour tous". Le principe est simple : les propriétaires qui le souhaitent peuvent acquérir un logement gratuitement à condition de loger une personne ou une famille sans-abris pendant au minimum cinq années consécutives. D'une valeur d'environ 70 000 euros, les propriétaires pourront par la suite louer ou utiliser cette micro maison de type mobil-home pour leur usage personnel.

De son côté, le comté de la ville de Portland dans l'Oregon, s'engage à aider les sans-abris triés sur le volet en leur versant une aide. Les SDF devront néanmoins s'acquitter d'une charge correspondant à 30 % du loyer dû.

 

Changer la vision sur les SDF

Ce concept répond à l'urgence de remplacer les villages des tentes qui grandissent dans plusieurs quartiers de Portland par manque de place dans des centres d'accueil et d'hébergement saturés par la demande. Mais il s'agit aussi de faire évoluer les mentalités en réduisant les jugements portés sur le mal logement et les sans-abris en général.
Si les essais, qui débutent cet été, sont concluants avec quatre familles sélectionnées, plusieurs centaines de maisonnettes d'une superficie d'environ 20m2 verront le jour par la suite.

Le flash